Notre modèle

Communauté

Notre structure communautaire crée une synergie et favorise la collaboration interfonctionnelle

Reposant sur une structure et un écosystème ouverts, onepoint développe un modèle entrepreneurial innovant qui permet de révéler les talents et de libérer la créativité. Elle est animée de communautés, qui sont des espaces ouverts auxquels on peut s’affilier librement, sur un modèle inspiré des réseaux sociaux.

Cette organisation innovante vise à promouvoir la transversalité et l’intelligence collective, afin de proposer à nos clients un accompagnement de bout en bout par des équipes pluridisciplinaires, en hybridant toutes leurs compétences et en s’affranchissant des frontières classiques entre métiers et unités fonctionnelles.

Ces communautés ouvertes accueillent et font vivre nos expertises métiers, technologiques, méthodologiques ou fonctionnelles.

Les communautés interagissent constamment entre elles, afin de faire émerger une vision « sans couture » et réellement globale sur les sujets traités. Cette transversalité favorise l’épanouissement personnel et le développement des compétences de chaque employé, qui peut être affilié à plusieurs communautés et cultiver plusieurs expertises.

« Chez onepoint, nous accompagnons la transformation du monde par une transformation de notre fonctionnement. »

Communautés d'expertises

Entreprise et usines numériques
Plateformisation des services
Places et villes intelligentes
Expérience employé

Communautés de secteurs

Services bancaires, finances, assurances
Industrie, commerce de détail, énergie
Services, médias, télécommunications
Secteur public

Architecture
Data.ia
Cloud op
Innov8
Strat op
Tech advantage
Techstud.io
Test.it
Trust
Link up

Communautés de régions

Canada
Sud-Ouest
Belgique Sud
Belgique Nord
Atlantique
Lyon
Pays-Bas
Luxembourg
Asie-Pacifique

Une organisation horizontale

Notre organisation horizontale unit notre effectif et permet à chacun d’exprimer son talent.

Pour permettre un fonctionnement plus fluide et plus agile de son organisation, onepoint a choisi de s’affranchir d’une structure hiérarchique pyramidale et de simplifier son organisation en conservant uniquement trois niveaux de responsabilités : employé, leader et partenaire.

Ce fonctionnement unique dans le monde du conseil et des services numériques favorise la proximité managériale et la mise en place de circuits décisionnels courts et transparents.

Responsabilisés et placés en situation d’autonomie, nos employés vivent une expérience unique de réseau, d’échanges et de partage, qui leur permet d’assumer une contribution individuelle et concrète à la croissance du groupe.

Rétroaction

La rétroaction remplace les évaluations annuelles et encourage la responsabilisation parmi les employés.

En cohérence avec son modèle horizontal et ouvert, onepoint a décidé de s’éloigner de la notion d’évaluation annuelle des performances et de son approche descendante fondée sur le statut hiérarchique. Onepoint s’appuie plutôt sur la rétroaction individuelle, qui permet à tous les employés de demander et de recevoir à tout moment des retours de leurs collègues.

Cette nouvelle méthode, participative et centrée sur l’individu, repose sur une démarche personnalisée qui fournit au employé un meilleur suivi de l’évolution de ses compétences, lui garantit une progression continue tout au long de l’année et facilite la reconnaissance de ses succès.

Filière d'expertises

Le corollaire de l’organisation simplifiée de onepoint et de la réduction de la portée des statuts, c’est la création d’une filière d’expertises.

Cette filière d’expertises vise à permettre à chaque salarié de ne pas tordre sa personnalité, de ne pas faire de compromis avec sa vocation, ses envies, ses capacités, dans le but d’emprunter le seul chemin pour lequel il y aurait une reconnaissance, un statut et des avantages associés.

Tout le monde n’a pas envie d’assumer toujours plus de responsabilités économiques et managériales pour progresser en rémunération et en reconnaissance.

L’idée n’est pas de supprimer complètement les statuts, mais de créer un chemin complémentaire et parallèle, qui puisse donner à chacun la possibilité de prendre l’ascenseur social dans l’entreprise en se concentrant sur sa montée en compétence et l’approfondissement de ses expertises.