economie_bleue

27 octobre 2018

3min

De l’économie bleue à la croissance bleue

L’innovation et les ambitions maritimes étaient au cœur des débats des Assises de l’économie de la mer, organisées mardi 27 et mercredi 28 novembre à Brest. « L’ambition maritime, plus qu’un choix, un devoir », a ainsi entamé Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français, en introduction devant 1 300 acteurs de l’économie maritime réunis au Quartz à Brest .

Le pilote du Cluster a même appelé à une « Thalassocratie fondée sur l’ambition maritime de chacun au service de tous ».

Transfert de technologies

Et pour lui, l’innovation maritime ne repose pas sur le seul domaine de la mer, elle se nourrit d’inspirations bien plus larges. « Elle passe aussi par l’intelligence collective de l’ensemble des filières économiques, pas seulement du maritime, qui peut s’inspirer du numérique, de l’intelligence artificielle, des nouvelles technologies », a-t-il insisté lundi 26 novembre devant des entrepreneurs, lors de la soirée de pré-ouverture « Brest et l’alliance de la mer, de l’espace et du numérique » aux Capucins.

Plus tôt dans la journée lundi, Torgeir Moan, spécialiste norvégien de l’éolien flottant, l’avait déjà illustré devant un parterre de scientifiques et entrepreneurs du secteur des énergies marines renouvelables réunis à l’Institut Mines-Télécom (IMT) Atlantique à Plouzané près de Brest, à quelques centaines de mètres de l’Ifremer et de l’Institut Universitaire Européen de la Mer.

L’éolien en mer est pour lui « un secteur technologique croisé », il s’inspire de l’Oil&Gas, de l’éolien terrestre et même des technologies de l’aéronautique ou de l’automobile. La question pour le développement de l’éolien flottant et la réduction des coûts, c’est « comment transférer les technologies » a-t-il souligné.

« Ruée vers l’économie bleue »

La porosité du maritime devient une évidence côté débouchés, avec des développements économiques dans différents secteurs comme la santé. En témoigne par exemple l’intervention de Franck Zal, PDG d’Hemarina mardi après-midi. La société basée à Morlaix dans le nord Finistère développe en effet un transporteur d’oxygène thérapeutique, issu de l’hémoglobine extra-cellulaire du ver marin Arenicola marina capable de stocker 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine.

Preuve du dynamisme des acteurs du maritime, la valeur ajoutée de dix industries majeures liées à la mer devrait doubler entre 2010 et 2030, passant de 1,5 à 3 billions de dollars à l’échelle mondiale (oil&gas, tourisme, activités portuaires …), selon les chiffres de ‘Organisation de coopération et de développement économiques. On assiste à une « ruée vers l’économie bleue » dans le monde a souligné Claire Jolly, manageuse du groupe sur l’économie de la mer de l’OCDE.

Des exemples de développements et d’innovations du maritime seront notamment visibles à Nantes lors de La Mer XXL, exposition organisée du 29 juin au 10 juillet.

De l’économie bleue à la « croissance bleue »

« Nous sommes un acteur impliqué de longue date sur la thématique de l’économie bleue, notamment auprès des acteurs intervenants dans les environnements portuaires », déclarait Jean-Eric Crosnier, associé spécialiste du sujet au sein du cabinet. A la compréhension intime de cet écosystème et des ces acteurs, le cabinet ajoute également une approche systémique qui fait la particularité du Conseil Augmenté.

« Nous préférons aborder les problématiques de manière plus holistique, en parlant de croissance bleue : une vision plus dynamique et qui intègre l’économie circulaire »

Face aux enjeux écologiques, sociétaux et économiques, l’économie bleue représente en effet une opportunité de développement dans de nombreux domaines :

  • alimentation et soin, avec une meilleure gestion des ressources des océans, pour assurer la santé et la sécurité alimentaire,
  • transports, avec une meilleure gestion et régulation de la navigation et l’accès aux côtes,
  • protection du climat, avec une meilleure anticipation des phénomènes naturels et humains,
  • production d’énergie verte,
  • mise en valeur du littoral, pour le développement du tourisme.

onepoint

beyond the obvious