11 juin 2019

3min

Gare du Nord : une gare intelligente et connectée

Inaugurée en 1846 par la Compagnie des Chemins de fer du Nord, la Gare Du Nord est devenue au fil du temps la première gare d’Europe et la troisième du monde (hors Japon) en matière de trafic, avec plus de 260 millions de voyageurs par an.

Pour jouer durablement son rôle d’infrastructure urbaine majeure et absorber une hausse attendue du trafic, générée notamment par les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, la Gare du Nord était vouée à se réinventer.

« La Gare du Nord doit devenir un lieu de vie au service des citoyens »

A l’heure où tous les grands projets d’aménagement urbain reposent sur une logique de smart city, l’ambition de sa rénovation est de faire de la Gare du Nord la gare la plus « smart » d’Europe.

Il s’agit de faire un « cœur de réseau », un écosystème connecté, intelligent et ouvert – ouvert sur la ville, aux acteurs de l’intermodalité, aux commerces et services présents dans la gare, ouvert aux agents de la SNCF et à tous ses usagers.

Le digital est un levier pour faciliter les modes de mobilité actuels et préparer l’émergence des modes de mobilité futurs.

« La Gare du Nord se veut une structure agile et travaillant en écosystème pour être prête à accueillir les grands événements programmés tel que les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. »

Le rôle de onepoint est d’accompagner le consortium en charge de la rénovation, emporté par Ceetrus, afin de concevoir et livrer une gare « digital ready », intégrant les meilleures technologies disponibles aujourd’hui et prête à accueillir les meilleures technologies de demain.

Dotée d’une architecture numérique à la fois évolutive et robuste, la Gare du Nord de demain se veut une structure agile et travaillant en écosystème.

Ces technologies n’ont qu’un but : être au service de la qualité de vie au sein de la gare, du dynamisme économique, commercial et culturel qu’elle impulsera en son sein et dans tout son quartier. Ce projet vise aussi à améliorer toutes les expériences de mobilité liées à la gare et à étoffer l’offre de services à destination et au départ de la gare.

Le digital va aussi contribuer à faire de la gare un lieu plus convivial, plus ludique, plus inspirant, plus vivant, car nous avons mis l’humain au cœur de ce projet digital.

Elle va devenir un véritable lieu de vie, centré sur les usages, où les outils seront au service des usagers pour améliorer et enrichir l’expérience de la gare.

La vie des usagers de la gare sera facilitée par la mise à disposition de diverses applications.

Les rencontres entre les usagers seront également facilitées grâce à la gamification, des espaces réservés pour les échanges ainsi que des objets connectés.

Au cœur du dispositif, la Digital Factory de la Gare du Nord sera capable de déployer n’importe quel nouvel usage lié au digital en moins de 100 jours.

Ce projet digital se veut également responsable, sociétal et environnemental. Face aux enjeux des villes et notamment de la Ville de Paris, la Gare du Nord a le devoir de s’engager dans ce sens, en devenant une véritable vitrine du développement durable.

Une stratégie fondée sur trois piliers : atteindre une performance environnementale ambitieuse pour répondre à un enjeu planétaire, construire un projet durable qui réponde aux enjeux locaux et enfin faire de la gare un lieu de sensibilisation au développement durable. L’objectif est ainsi de créer une gare au bilan carbone neutre (conformément au Plan Climat de Paris) en repensant les matériaux de construction, et en leur associant un mix énergétique local et résilient afin de réduire drastiquement les dépenses énergétiques. 1200 m² de panneaux solaires reliés au réseau de chauffage seront ainsi mis en place !

En raison de son ancrage important sur l’arrondissement, elle se veut également Smart Grid et ouverte sur son écosystème local. Avec la création de plus de 2700 m2 de surfaces végétales, la Gare du Nord favorisera également la faune et la flore locales en implantant des nichoirs, des hôtels à insectes et des ruches.

« Auparavant « lieu de passage », La Gare du Nord deviendra ainsi « lieu de vie au service des citoyens ». Vivement 2023 et l’inauguration ! »

Laurent Sorbier

Conseiller du Président, Partner Secteur Public