07 novembre 2018

3min

L’intrapreneuriat chez Enedis, Paris avec onepoint

Pour encourager l’innovation de ses salariés, Enedis à Paris a mis en place une plateforme d’innovation collaborative et un outil de Crowdsourcing de compétences internes dédié à l’intrapreneuriat. C’est sur cette plateforme que Kevin Ozenne et Emilien Thorel ont déposé, fin 2017, leur idée de projet : “L’Aimanterre”.

Lors de la saison 4 de ce programme d’intrapreneur, leur projet a été élu par leurs collègues suite à un pitch en direct, comme étant l’un des plus innovants et utiles sur le terrain.

Comme le rappelle souvent Anouar El Fathi, responsable du programme intrapreneur d’Enedis :

« Cette démarche est 100 % collaborative, terminé les comités d’innovation et place à une pyramide de décision totalement inversée !  »

Le projet “L’Aimanterre” : répondre à un problème de sécurité

C’est pour répondre aux problèmes de sécurité et de réactivité liés à l’installation des “camions de recherche de défaut” que Kevin et Emilien ont imaginé leur projet. Ce camion permet de localiser les défauts liés aux pannes sur le réseau électrique souterrain en envoyant une onde de choc dans les câbles électriques. Pour assurer la sécurité du camion et de ses usagers, ce dernier doit être raccordé à la terre afin d’éviter un retour électrique au véhicule. Aujourd’hui cette “boucle de terre” est garantie par un piquet métallique planté à même le sol. Cette installation présente une série d’inconvénients, surtout en milieu urbain où l’on trouve peu de “zones de terre”.

Le projet “L’Aimanterre” imaginé propose d’utiliser des aimants pour remplacer le piquet métallique. L’aimant se branche sur n’importe quel mobilier urbain déjà implanté et connecté à la terre (canalisation de descente d’eau, poteau…). Grâce à ce nouvel équipement, l’installation des camions est plus sûre et surtout plus rapide.

« onepoint a été un véritable coup de coeur - Alexandre Zamani (ENEDIS)  »

Le FabLab pour donner vie aux idées

Dans le but de réaliser les premiers POC (Proof of concept) de l’aimant, différents lieux et startups ont été visités par l’équipe Innovation d’Enedis à Paris. Samuel Bernier, Creative Leader chez onepoint, a séduit l’équipe avec l’offre du FabLab et l’accompagnement qu’il proposait.

Après une journée de co-design de l’aimant avec Kevin, l’intrapreneur, et Alexandre Zamani, le designer d’Enedis, trois maquettes de volume différentes furent imprimées en 3D dans le FabLab de onepoint, puis testées dans la ruelle voisine. Un prototype fonctionnel fut ensuite produit afin d’être mis à l’essai en contexte réel par les équipes RDD (Recherche de défauts) d’Enedis à Paris.

Initialement, seul le design et le prototype devaient être réalisés dans le FabLab pour ensuite passer par une phase d’industrialisation, mais vu la simplicité du design sélectionné, Samuel a pu proposer à Kevin et Alexandre de faire une production par moulage directement dans le FabLab.

Pour cette phase d’atelier en FabLab, deux jours furent nécessaires pour concevoir les moules et produire les 10 aimants destinés à équiper les camions RDD d’Enedis à Paris. Grâce à l’expertise de onepoint en co-conception et en design de produit, Kevin et Alexandre ont pu participer activement à tout le processus que nécessite la création de cette innovation. Avec le FabLab de onepoint, les idées prennent vie.