Photo d'une lumière néon de couleur jaune avec écrit

10 novembre 2018

1min

Mesurer c’est progresser

La mesure est un des piliers essentiels du Lean et de l’Amélioration Continue. Nous devons constamment convaincre sur son utilité auprès des équipes et mettre en place des solutions qui permettent de prendre des points de mesure tout en tenant compte des contraintes opérationnelles (disponibilité des opérateurs et techniciens, appareils de mesure, systèmes de saisie et d’analyse…).

1. Mais qu’est-ce que la mesure ?

Mesurer, c’est … :

  1. Connaître son niveau de performance actuel,
  2. Se comparer aux performances précédentes, et à celles des autres lignes et / ou des autres équipes,
  3. Se comparer par rapport à un objectif fixé :
  • L’objectif d’atteindre plusieurs fois et régulièrement une cible : c’est le maintien.
  • L’objectif qui demande d’atteindre une meilleure performance sans investissement technique : c’est le challenge d’équipe.

L’alternance de ces deux types d’objectifs est caractéristique de l’amélioration continue, avec une phase de stabilisation et une phase d’optimisation par petits pas successifs. Le management, voire l’équipe, re-challenge l’objectif à fréquence régulière pour être plus ambitieux, pour être plus performant.

C’est une obligation à la survie de l’entreprise. Il existe un troisième type d’objectif qui s’inscrit dans un principe de rupture : challenger l’objectif par une nouvelle technologie qui arrive sur le marché, ou par une innovation dans l’organisation du travail. C’est un nouveau moyen de se dépasser et de créer un avantage concurrentiel.

Mesurer, c’est bien se connaître (ses performances) et donc générer chez le manager et dans les équipes une volonté d’aller plus loin, de faire mieux, sans forcément faire plus. D’atteindre et maintenir une situation de performance qui sera challengée pour progresser … en permanence.

Christophe Lopez

Partner, Industrie Distribution Agroalimentaire, Strat op