Photo prise de haut d'un porte-conteneur

04 janvier 2021

3min

Mobilité & Logistique : Les savoir-faire spécifiques par industrie

La logistique

Étroitement liée à l’environnement économique mondial, la logistique est devenue la clé de voute des chaînes d’approvisionnement mondiales ; contrat courts et incertitude quant à l’avenir de la demande dans une économie numérique.

Forts de nos convictions acquises au fil des projets menés, nous vous conseillons sur des segments de marché à valeur ajoutée à la lumière de deux tendances. Celles-ci incluent la transition des services de base vers des industries spécifiques nécessitant une logistique spécialisée, et le passage des transactions B2B vers les transactions B2C. En gardant cela à l’esprit, nous pouvons vous aider à optimiser les processus et les réseaux, en nous étendant aux examens de la croissance, de l’organisation et des actifs ou des modèles commerciaux.

Les opérateurs postaux

Les opérateurs postaux doivent relever quatre défis majeurs : la libéralisation du secteur, la baisse du volume de courrier traditionnel, la montée en puissance du colis et la pression réglementaire. Alors que la concurrence s’intensifie, la substitution digitale entraîne une baisse des volumes de courrier et la réglementation limite la flexibilité des prix postaux.

La diversification le long de la chaîne de valeur postale n’est qu’une façon de faire face à ce changement de paradigme ; les programmes complets de réduction des coûts (automatisation des tâches et mécanisation des flux industriels) et d’amélioration des performances sont d’autres solutions que nous proposons notamment au travers de notre boîte à outils du Lean.

Les opérateurs ferroviaires

La concurrence dans le secteur ferroviaire n’a cessé d’augmenter en raison à la fois de l’ouverture des marchés internationaux et des nouveaux entrants. Face à l’intensification de la concurrence, les opérateurs ferroviaires sont confrontés à un double défi : réduire les coûts, tout en rendant leurs offres plus attractives. En outre, les fournisseurs de mobilité doivent fournir leurs services en tant que partie intégrante d’une mobilité de plus en plus intermodale ainsi que d’un fonctionnement fluide et transparent. Pour l’industrie ferroviaire, cela signifie user des stratégies de « plateformisation » des services tant dans le B2B2C pour accroître la performance commerciale que dans le B2B pour accroitre l’efficacité économique notamment en baissant significativement le coût de la maintenance et des travaux des infrastructures et du matériel roulant.

Onepoint s’est particulièrement investi depuis plusieurs années pour soutenir les objectifs de repositionnement de nos clients. Nous vous aidons à identifier le potentiel de réduction des coûts qui ne compromettra ni la sécurité ni le service.

Le transport maritime

Le secteur du transport maritime et des ports est essentiel au commerce international ce qui le rend particulièrement vulnérable aux chocs de l’économie mondiale. La rentabilité de ces acteurs devient centrale. Elle repose principalement sur la bonne planification et le développement et de la productivité des activités. De plus, les réglementations en matière de développement portuaire diffèrent considérablement d’un pays à l’autre. Les entreprises portuaires mondiales doivent donc naviguer dans un système de restrictions complexe et imprévisible.

Nous avons une bonne compréhension de la chaîne de valeur du transport maritime. Nous connaissons l’exploitation et la gestion des installations portuaires, les activités des compagnies maritimes et nous avons acquis des connaissances locales détaillées dans certaines régions du monde. Nous savons à quel point l’environnement réglementaire diffère d’un pays à l’autre. De la stratégie à la mise en œuvre d’initiatives de réduction des coûts, nous pouvons développer une offre qui adresse à la fois une perspective globale et des nuances locales.

onepoint

beyond the obvious