21 janvier 2020

4min

Onepoint au CES 2020, l’alchimie de l’innovation

Cette année, onepoint était présente au rendez-vous incontournable pour les acteurs mondiaux des technologies grand public : le Consumer Electronics Show (CES) qui se tient annuellement à Las Vegas. Découvrez les innovations qui feront demain à travers le point de vue de nos collaborateurs canadiens.

Pourquoi la présence de onepoint au CES était-elle importante ?

L’enjeu était double dans un salon où sur 4 jours 200 000 visiteurs se succèdent avec plus de 1 000 conférences et autant de stands et d’entreprises présentant les produits qui seront introduits sur le marché demain.

Il fallait pour onepoint, saisir l’opportunité de communiquer notre expertise auprès des acteurs économiques participant au CES tout en repérant les nouvelles tendances technologiques capables de servir efficacement et raisonnablement les axes sur lesquels nous nous positionnons : la transformation numérique, les villes et places intelligentes, la cybersécurité, le Design, la croissance verte et bleue ainsi que le développement durable ou l’industrie 4.0.

Onepoint Canada s’est associée à la délégation officielle du Québec composée d’acteurs économiques influents : municipalités, investisseurs et entreprises majeures réunis sous l’égide de son Ministre de l’économie et de l’innovation, Pierre Fitzgibbon. Nous avons donc pu démontrer auprès des acteurs économiques québécois et français notre position d’architecte des transformations développant ainsi une vision unique et différenciante.

Le CES, un événement incontournable ?

Quel meilleur endroit que le CES pour promouvoir nos convictions et nous permettre de toucher autant d’acteurs là où les villes sont en quête de partenaires et de solutions innovantes, durables, écologiques et citoyennes ?

Le CES est une formidable boîte à outils technologiques qui permet d’appuyer nos concepts et d’étayer nos solutions mais aussi de renforcer notre écosystème tout en gardant un œil sur les tendances du marché en matière d’innovations technologiques et de nouvelles idées. Certaines de ces innovations pourraient d’ailleurs s’intégrer à certaines de nos missions actuelles, pour apporter une valeur ajoutée à nos solutions.

Qu’avons-nous retenu du CES 2020 ?

La croissance verte et bleue à l’honneur

Nous avons par exemple découvert une ingénieuse bouée connectée permettant l’analyse de la qualité de l’eau, faisant écho à notre intérêt pour la croissance verte et bleue. Cette bouée innovante, disposées au large ou à proximité du rivage, permet d’analyser l’eau et son « comportement » en rapatriant les données en temps réel afin d’entreprendre les actions adéquates.

Nous avons également découvert les arbres du futur, originaux non pas par la technologie qu’ils utilisent mais par la valeur ajoutée qu’ils créent. Un arbre solaire, qui devient avant tout un lieu de vie, de rencontre fournissant des services divers et variés, le tout auto-alimenté et pouvant être placé quasiment n’importe où dans les villes de demain. Ces arbres dont le feuillage est remplacé par des panneaux solaires fournissant au gré des saisons de l’air conditionné, de l’énergie, procurant de l’ombre mais aussi de la lumière. Vous pouvez même y écouter de la musique.

Des mobilités « fictives » ?

Comment nous déplacerons-nous en 2030 à San Francisco ? Thème d’une formidable fiction proposée où nous nous déplaçons individuellement ou en groupe dans des « cabines » autonomes.

Installez vous confortablement dans la cabine, pendant que vos valises y sont transportées automatiquement. Profitez d’un moment de lecture ou de repos le temps d’arriver au Hub, un lieu « intelligent » et connecté où vous pouvez attendre votre taxi aérien. Un parcours éliminant contraintes physiques, stress du départ en vacances ou même les voyages d’affaires. Une mobilité vraiment fictive ?

Redéfinir nos lieux de travail

Comment repenser un espace de travail en supprimant les rangées innombrables d’écrans dans les bureaux, comment repenser les réunions de travail en projetant directement votre écran au mur et en interagissant directement avec celui-ci ? Fini les claviers et souris, vous interagissez directement avec le contenu de l’écran d’ordinateur projeté sur une surface plane.

Le Design au cœur des réalités alternatives

Comment ne pas aborder les formidables avancées dans les technologies immersives : réalité virtuelle ou augmentée bien sûr, mais surtout les hologrammes. Nous sommes capables aujourd’hui de concevoir visuellement un décor, un environnement complet et de le projeter sous la forme d’un hologramme paraissant concret. Bluffant ! Comment ne pas envisager « prochainement » l’utilisation de ce genre de technologies dans le BIM, ou même la modélisation ? La conception 3D est officiellement dépassée. Le Design (UX/UI) n’a jamais été aussi central dans la réflexion.

Et à la maison ?

Pêle-mêle : Un miroir intelligent détectant votre stress, votre peau sèche ou la longueur de votre barbe, des exosquelettes augmentant nos capacités physiques, la réalité augmentée sur les lunettes de plongée, la télévision 8K, les écrans flexibles…c’est déjà demain !

Cette édition 2020 du CES fut riches d’enseignements : des technologies tournées vers le respect de l’environnement, une attention aux bien être de l’utilisateur résolument mis au centre du Design.

Riche de ce partage et toujours conscient des enjeux d’aujourd’hui et de demain, onepoint a tenu à concrétiser sa présence au CES en devenant partenaire officiel du SIIViM, Sommet International visant à accélérer la transformation numérique des villes médianes de France et du Québec (Canada).

onepoint

beyond the obvious