Date de publication : 25 juillet 2019

Temps de lecture estimé :  2 min

Une nouvelle politique agricole et agroalimentaire

En tant que partenaire privilégié, onepoint x weave est fier d’avoir contribué activement à la réflexion et à l’élaboration de propositions concrètes visant à redonner un cap à l’agriculture et à l’agroalimentaire.

Les 18 recommandations ont ainsi été formulées autour de trois axes de travail :

  1. Donner du sens (et du souffle) à la politique agricole agroalimentaire
  2. Quelles directions pour la politique européenne de l’agriculture et l’alimentation ?
  3. Améliorer la compétitivité hors coût de l’offre agri-agro française

Un défi de taille pour sauver la Ferme France

Alors que la question de la souveraineté alimentaire est un enjeu toujours plus prégnant et que l’alimentation n’est pas un bien comme les autres, l’industrie agroalimentaire est en danger.

« Pour sauver la Ferme France, nous devons revendiquer l’origine française des produits »

Olivier Dauvers, directeur du Think Tank Agro les Echos.

Deux exemples suffisent à démontrer l’ampleur des défis à venir :

  • La disparition de l’excédent commercial français en Europe, principalement sous l’effet d’une hausse des importations
  • Le recul des positions françaises au niveau mondial. Historiquement, l’Hexagone était le deuxième exportateur de produits agricoles et agroalimentaires. Il ne pointe désormais plus qu’au cinquième rang.

Une filière victime d’une accumulation de facteurs négatifs

Dans une note récente, la direction générale du Trésor dresse un état des lieux implacable : « La réduction du solde agricole et agroalimentaire s’explique surtout par une détérioration de la compétitivité du secteur par rapport à ses concurrents, en particulier européens ».

De fait, la filière agro-alimentaire française souffre d’une accumulation de facteurs négatifs :

  • Taille moyenne des exploitations insuffisante ;
  • Niveau élevé de la fiscalité sur la production ;
  • Réglementations environnementales sévères ;
  • Manque d’intégration des filières ;
  • Inadéquation d’une partie de la production à la demande, notamment internationale

Autant de problèmes qu’il est désormais urgent de traiter pour espérer redresser l’industrie.

Cette année encore, Christophe Lopez, associé chez onepoint x weave en charge de l’agro-industrie et membre actif du Think-Tank a apporté son expertise sur les différentes réflexions et recommandations.

Nous vous donnons rendez-vous en juin 2020 pour la 6e édition du Think Tank Agroalimentaire !

Téléchargez gratuitement la recommandation en cliquant ici.

Auteur : Christophe Lopez

Partner, Industrie Distribution Agroalimentaire, Strat op