Escalade de la menace cyber : Olivier Herisson décrypte

Notre expert Olivier Herisson a apporté son expertise sur le plateau de BSmart, décryptant l’évolution de la menace cyber et ses implications pour les entreprises.

L’année 2023 marque un tournant dans la cybersécurité avec une hausse préoccupante des risques cyber, avec l’augmentation significative des attaques de ransomware et la nécessité d’une vigilance accrue, en particulier dans les secteurs public et financier, souvent ciblés.

Augmentation des ransomwares en 2023

Dans un climat d’insécurité numérique croissante, la vigilance est de mise. Selon Olivier Herisson, les attaques par ransomware ont grimpé de 40% en 2023, avec des conséquences financières massives pour les victimes, souvent contraintes de payer. C’est plus d’un milliard d’euros qui a été payé en 2023, c’est cinq fois plus qu’en 2022.

Le secteur public et financier en alerte

Les collectivités et les institutions financières se trouvent en première ligne, avec une recrudescence des attaques ciblées. Ces secteurs, essentiels au fonctionnement de notre société, sont confrontés à un besoin urgent de renforcer leurs protocoles de sécurité pour préserver la confiance des utilisateurs.

L’impact de l’intelligence artificielle

L’exploitation de l’intelligence artificielle générative par les assaillants ouvre de nouveaux horizons dans le domaine de la cybercriminalité, souligne Olivier Herisson. Pour le moment les deux côtés, assaillants comme défenseurs, utilisent de manière égale l’intelligence artificielle, mais des techniques comme le deepfake et la génération automatisée de contenu menacent d’accroître la fréquence et la sophistication des rançons demandées.

Législation française sur le paiement des rançons

En France, la réponse législative à la cybercriminalité se distingue par sa spécificité, notamment la régulation du paiement des rançons via les assurances, seulement si la victime porte plainte dans un délai de 48h. Cette initiative pionnière souligne l’approche proactive du pays en matière de législation cyber, ce qui n’est pas le cas dans tous les pays notamment aux Etats-Unis.

Vers une cybercriminalité plus complexe

On assiste à une évolution des tactiques d’extorsion, passant du simple chiffrement de données à des menaces combinées de divulgation publique de données sensibles et déni de service.

Développer l’esprit critique et préparer les défenses

Olivier Herisson appelle à une prise de conscience collective quant à la véracité des informations numériques et à la nécessité d’anticiper les menaces futures. Notre expert souligne l’importance de la formation et de la mise en place de stratégies de défense robustes, en particulier dans le secteur bancaire qui travaille déjà sur des scénarios de riposte.

 

Avec l’explosion des nouvelles technologies et de l’essor de l’IA, les entreprises se doivent d’être prêtes face aux nouvelles menaces cyber. Nos experts, comme Olivier Herisson, sont prêts à vous accompagner. Le règlement DORA (Digital Operational Resillience Act) a vocation à renforcer la résilience opérationnelle des organisations. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous inscrire à notre événement DORA Tour 2024 le 7 mars prochain, pour découvrir le retour d’expérience de nos clients.