Le consortium Onepoint, Butler Industries et Econocom choisi par le Conseil d’administration d’Atos

Onepoint, leader de la transformation technologique des entreprises et des acteurs publics, confirme ce jour que le consortium formé de Onepoint, Butler Industries et Econocom poursuit les discussions avec Atos SE, leader mondial de la transformation numérique, soutenus par une majorité des créanciers, en vue de parvenir à un accord final de restructuration financière avec les créanciers bancaires et obligataires, et d’ouvrir une procédure de sauvegarde financière accélérée d’ici fin juillet 2024.

Onepoint se félicite du soutien du Conseil d’administration d’Atos et d’une grande majorité des créanciers, qui se sont ralliés à son projet industriel de développement One Atos, confirmant ainsi sa pertinence comme son exécutabilité.

David Layani, le Président fondateur de Onepoint, déclare : « Une étape majeure a été franchie ce matin et permet enfin à Atos d’engager concrètement la dernière phase des négociations relatives à sa restructuration financière, après une longue période d’incertitudes qui a heurté son activité. Nous remercions les créanciers, ainsi que le Conseil d’administration d’Atos et Me Bourbouloux, pour leur confiance dans notre projet ambitieux One Atos. Entièrement mobilisés pour qu’Atos redevienne un acteur majeur de la souveraineté numérique française et européenne sur la scène internationale, nous allons déployer tous nos efforts pour aboutir rapidement à une solution pérenne, qui dote le groupe d’un bilan assaini, d’un projet clair et d’une équipe de Direction déterminée, au nom des talents, des clients et de toutes les parties prenantes du Groupe.

Je voudrais saluer aujourd’hui la résilience des salariés d’Atos et leur engagement. Ils sont le cœur vibrant de cette belle entreprise. »

Le projet One Atos vise à faire d’Atos la plateforme européenne du digital, de la cybersécurité et de l’intelligence artificielle, et le premier opérateur européen de cloud souverain. L’offre indicative préliminaire du consortium Onepoint, Butler Industries et Econocom en vue d’acquérir Atos prévoit, sous réserve d’ajustements, les paramètres financiers suivants :

  • Conversion de 2,9 milliards d’euros de dette en fonds propres;
  • 1,5 milliard d’euros de financements opérationnels (incluant 300 millions d’euros de garanties bancaires) ;
  • 250 millions d’euros de nouveaux fonds propres, dont 175 millions d’euros apportés par le consortium (pour une prise de participation équivalente à 21 % du capital) et 75 millions d’euros par les créanciers (pour une prise de participation équivalente à 9 % du capital).

À propos de Onepoint – https://www.groupeonepoint.com/fr/

Architecte des grandes transformations des entreprises et des acteurs publics, Onepoint accompagne ses clients de la vision stratégique à son opérationnalisation, en s’attachant toujours à penser au-delà des évidences pour créer de nouvelles façons de travailler, de nouveaux modèles économiques et de nouveaux lieux, et construire durablement le monde de demain. Devenu en un peu plus de 20 ans l’un des acteurs majeurs du conseil et de la tech, son collectif compte aujourd’hui 3 500 talents en France (Paris, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Lyon, Rennes et Aix-en-Provence) et dans le monde (Canada, Tunisie, Belgique, Australie et Singapour). Son chiffre d’affaires a été multiplié par dix en 10 ans, atteignant plus de 500 millions d’euros, et ambitionne le milliard d’euros d’ici 4 ans.

Contacts presse :

onepoint@havas.com

+33 6 46 72 39 99 / + 33 6 72 55 80 35 / +33 6 45 75 81 10

onepoint@the-arcane.com

+33 6 69 90 69 15