Notre modèle, un contrat social fondé sur l’épanouissement des talents

Épanouissement personnel, développement de carrière, autonomie, qualité de vie, bien-être et « care »… Ces critères figurent parmi les nouvelles attentes des talents en matière d’environnement de travail. Elles sont les préoccupations prioritaires des entreprises de demain. Matthieu Fouquet, Partner RH et Secrétaire Général chez Onepoint, s’exprime sur notre modèle d’expérience collaborateur et les engagements RH qui en découlent.

Les récentes crises mondiales ont accentué durablement les disparités en matière de qualité de vie dans le milieu professionnel. Ces bouleversements ont eu une forte incidence sur les conditions de travail. Et ce, dans tous les secteurs. Au-delà des questions de santé mentale, d’autres enjeux sociétaux majeurs restent à relever en entreprise. La formation, l’inclusivité et la prise en compte des problématiques de genre au travail, entre autres, restent au cœur des priorités RH. C’est ce qu’analyse Matthieu Fouquet, partner RH et secrétaire général de Onepoint, invité de ChooseSocialTV consacrée à la dimension sociale de la RSE.

L’expertise : une voix d’évolution complémentaire

 L’individu est au centre de notre organisation et au cœur de notre réussite. Chez Onepoint, chaque parcours est unique, chaque personne est libre d’aménager sa place et d’écrire sa propre feuille de route. C’est pourquoi nous proposons deux axes d’évolution complémentaires, dans une organisation horizontalisée. Celle du statut – associate, leader, partner – qui implique des responsabilités croissantes en matière de développement business et de management. Et une voie fondée sur l’expertise, qui s’appuie sur l’approfondissement de son domaine d’expertise, la transmission de son savoir, et garantit à nos talents un accomplissement équivalent, bénéficiant des mêmes avantages.

Accompagner les transformations de l’intelligence artificielle dans nos métiers du conseil et de la tech

Dans un monde où la technologie évolue en permanence, nous assistons à une transformation des métiers dans tous les secteurs. Chez Onepoint, la croissance économique et le progrès social sont pensés de façon indissociable. Si les avancées spectaculaires de l’intelligence artificielle peuvent paraître impressionnantes, celles-ci ne sont pas envisagées comme une substitution au métier de consultant. Mais plutôt comme un outil d’optimisation de son temps vis-à-vis de certaines tâches, qui permet l’évolution des expertises. Plus que jamais, les entreprises doivent s’engager dans l’accompagnement des talents sur ces nouvelles approches de travail au quotidien, notamment via la formation.

Stratégie du bien-être Onepoint : quand la santé des salariés rime avec performance

Aujourd’hui, différentes générations cohabitent au sein des entreprises. On parle beaucoup de celles des millennials et de la génération Z. Ces dernières sont d’autant plus sensibles au vivant et à l’environnement qui les entoure. Une préoccupation qui engendre un changement dans le rapport au travail par comparaison à leurs ainés. Plus que jamais, leur rétention repose sur une nouvelle conception de l’environnement professionnel autour du bien-être : frontière entre vie personnelle et vie professionnelle, temps de travail, santé physique et mentale… Des besoins bien compris par Onepoint qui a ouvert récemment un cabinet médical au sein de l’entreprise, avec un médecin généraliste disponible tous les après-midi, accessible à l’ensemble des talents. Une anticipation de ces nouvelles attentes vis-à-vis de l’entreprise qui se retrouve également dans une vision de l’entreprise autour du « care » avec par exemple des cours de sport ou l’accès à des médecines douces comme l’ostéopathie ou la sophrologie.

L’égalité et la pluralité comme levier de sens au travail

La diversité est une préoccupation constante chez Onepoint, pensée à toutes les étapes du parcours de nos talents : de la sensibilisation au sein des écoles, au recrutement, en passant par la mesure via des indices de parité, ou encore le mentoring et la formation des leaders. Conscients de l’importance des problématiques sociales et de genre, nous nous entourons d’autres structures pour mieux les appréhender dans l’expérience de notre collectif. Nous travaillons main dans la main avec des associations et des instituts de santé afin de comprendre l’impact quotidien de certaines maladies et pathologies – comme l’endométriose ou le cancer du sein – et mieux les intégrer dans notre organisation interne (facilitation, adaptation, progression).

Espaces de travail : des lieux de vie avant tout !

La pandémie a contraint acteurs privés et publics à repenser leurs méthodes de travail, au profit d’une forme d’hybridation qui s’est imposée progressivement dans les pratiques. Un tournant opéré au sein de nombreuses entreprises dans la conception de leurs lieux de travail avec une réduction des espaces dédiés concomitante à la généralisation du télétravail. Chez Onepoint, nous avons pris le contre-pied de cette approche, en continuant de développer nos lieux de vie, en France et à l’international. Nous les considérons au-delà de leur facette professionnelle : des espaces tournés vers la convivialité et l’intelligence collective au service de la création de valeur. Des lieux de vie au-delà de lieux de production, qui prennent en compte l’individu et ses besoins, où il fait bon vivre, ouverts à notre écosystème.

Tout l’enjeu de la croissance et le rayonnement de l’entreprise repose sur le soin et la qualité de l’expérience offerte à ses talents. Tant de sujets qui constituent et définissent l’entreprise de demain.

Onepoint, c’est une anticipation du rapport au travail 

Matthieu Fouquet