Observatoire des Stratégies Climat : le secteur alimentaire prêt à adresser la transformation des pratiques

Alors que le secteur alimentaire représente près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre en France[1], une grande majorité des entreprises est déjà mobilisée pour y faire face. Après le temps de l’évaluation, l’heure est à l’action : si des freins subsistent dans la conduite des stratégies climat, le secteur se déclare prêt à relever les défis du scope 3, avec en priorité la transformation des pratiques agricoles et l’implémentation d’un sourcing plus durable, selon les conclusions de la première étude de l’Observatoire des Stratégies Climat. Initié par Carbon Maps et Onepoint en 2023, l’Observatoire a vocation à évaluer la maturité des acteurs du secteur dans la mise en œuvre de leurs stratégies environnementales.

 

1. Le climat, un enjeu désormais stratégique pour les entreprises du secteur alimentaire

Réputées gourmandes en énergie, les entreprises du secteur alimentaire multiplient les initiatives pour minimiser leur impact sur l’environnement. Pour la grande majorité (93%) des entreprises répondantes[2], une feuille de route climat est déjà réalisée ou en cours de réalisation. Preuve de la prise de conscience du secteur, 91% des entreprises interrogées déclarent avoir réalisé ou être en cours de réalisation d’un bilan carbone intégrant le scope 3, pourtant considéré comme le plus difficile à mesurer. Par ailleurs, si le carbone est au cœur des stratégies climat de toutes les entreprises interrogées, ce n’est pas le seul indicateur pris en compte. Pour plus de la moitié d’entre-elles, l’eau est également un enjeu clé dans la mesure de l’impact environnemental, suivie par la santé des sols et le bien-être animal pour 29% des répondants.

 

2. Les valeurs d’entreprise : une raison clé de passage à l’action … mais qui reste insuffisante pour aborder les enjeux climatiques

En explorant les motifs qui incitent les entreprises à adopter une stratégie climat, l’Observatoire constate que pour 65% des entreprises sondées, les valeurs de l’entreprise jouent un rôle prépondérant, reléguant paradoxalement la pression exercée par les consommateurs en dernière position. De plus, si les entreprises se disent plutôt confiantes dans la réalisation de leurs objectifs environnementaux, elles identifient unanimement le manque de ressources (humaines et financières) comme étant le principal frein pour faire face aux enjeux climatiques.

 

3. Une prise de conscience collective pour affronter les enjeux les plus significatifs

Enfin, d’après les conclusions de l’Observatoire des Stratégies Climat, les entreprises ont réalisé des avancées significatives dans la mise en œuvre opérationnelle de leurs initiatives environnementales comme par exemple sur la formulation de recettes durables (que 30% des répondants considèrent comme un chantier avancé), la sensibilisation des collaborateurs (26%) et le packaging écologique (23%). Toutefois, les priorités se concentrent aujourd’hui sur des pratiques plus en amont, plus complexes à adresser mais aussi plus impactantes. Ainsi 69% des organisations interrogées déclarent vouloir aborder en priorité la transformation des pratiques agricoles et le sourcing durable.

L’ambition de l’Observatoire des Stratégies Climat : accélérer les transitions environnementales

En unissant leurs expertises au sein de l’Observatoire des Stratégies Climat, Carbon Maps, plateforme de comptabilité environnementale pour le secteur alimentaire et Onepoint, spécialiste des transformations digitales, s’engagent à suivre et évaluer le degré de maturité des acteurs du secteur dans la conduite de leurs stratégies climat, année après année.

« À travers l’Observatoire des Stratégies Climat, nous avons l’ambition de bâtir un baromètre de la maturité des acteurs du secteur alimentaire, de la fourche à la fourchette : de l’amont agricole, aux industries en passant par les distributeurs. Dans cette démarche, nous souhaitons accompagner le monde agricole, qui, responsable d’environ 80% de l’empreinte carbone d’un produit alimentaire, occupe une place centrale dans notre transition écologique. Pris en étau entre l’évolution entre l’évolution des règlementations et les exigences de l’aval agricole, le secteur doit pouvoir compter sur une information précise et issue des retours des acteurs concernés. » déclare Christophe Lopez, Partner Food & Beverage chez Onepoint.

“Les enseignements de cette première édition de l’Observatoire confirment nos convictions que la transition environnementale de l’industrie agro-alimentaire est possible, voulue, et en marche. Les réponses des acteurs sondés dans le cadre de l’Observatoire nous laissent penser que 2024 sera une année pivot dans la mise en œuvre des stratégies climat, avec d’un côté, l’accélération de la réglementation et de l’autre une prise de conscience affirmée de la collaboration indispensable entre l’amont et l’aval.” déclare Patrick Asdaghi, CEO et cofondateur de Carbon Maps.

 

Méthodologie

L’Observatoire des Stratégies Climat dédié au secteur alimentaire a recensé les réponses de 98 décideurs en entreprises (dont 72% de directeurs RSE) avec 1 questionnaire par entreprise et 3 axes d’analyse : taille des entreprises, type d’entreprises et filières.

[1] Selon les chiffres du Commissariat général au développement durable de 2022

[2] 98 entreprises représentant un CA cumulé de plus de 280 milliards d’euros

 

À propos de Carbon Maps

Première plateforme SaaS de comptabilité environnementale destinée à l’industrie agroalimentaire, Carbon Maps a pour mission d’aider le secteur à réduire son empreinte environnementale en collectant et en analysant des données, à tous les stades de la chaîne alimentaire, des agriculteurs aux consommateurs.

La plateforme SaaS de Carbon Maps permet aux acteurs de l’industrie agroalimentaire de réaliser une évaluation rapide et de haute précision de l’impact environnemental de leurs produits, ingrédients et matières premières agricoles. Carbon Maps s’appuie sur des modèles scientifiques et des normes environnementales largement reconnus (GHG Protocol, ISO 14040 & 14044, IPCC).

Contact presse – The Arcane

onepoint@the-arcane.com – 06 41 99 36 72