Photo de GRT Gaz

31 octobre 2019

3min

GRTGaz : le choix de l’innovation

GRTgaz, 1er opérateur de gaz en France, a choisi onepoint pour l’accompagner dans la massification de ses activités

Une fabrique Digitale pour mettre en mouvement l’innovation

GRTgaz et onepoint créent ensemble la « Fabrique Technologies Dynamiques », regroupant plus de 10 contrats fournisseurs sur un périmètre technique très diversifié, de plus de 250 applications et 9 domaines technologiques (Web, Portail SharePoint, VBA, PLM, SIG, Planning…).

La Fabrique est basée à Nantes et à Paris. Elle rassemble des équipes pluridisciplinaires provenant des deux entreprises, afin qu’elles puissent travailler selon les principes d’organisation agile et en suivant une démarche de co-construction.

Le développement, l’industrialisation et le maintien en conditions opérationnelles d’applications ou d’outils numériques au service du développement et de l’exploitation du réseau de transport de gaz est facilité par la collaboration d’équipes aux compétences technologiques et digitales reconnues.

Le projet a démarré en janvier 2018 avec 40 consultants; la montée en charge se poursuit avec une équipe actuellement composée de 80 consultants.

10 applications en 12 mois

1 TTM MCO plus rapide

1 équipe pluridisciplinaire

Changer le paradigme grâce au cloud

Durant l’année 2018, GRTgaz, par l’intermédiaire de son Cloud Center Of Excellence, a lancé un chantier de migration des applications historiques de son Système d’Informations hébergées en DataCenter vers le cloud Amazon Web Services. Onepoint a été sollicitée au titre des migrations de plateforme des applications, dont elle assure la maintenance applicative depuis 2012, afin qu’elles puissent par la suite être déployées et évoluer dans une infrastructure cloud.

Dans ce cadre, nous avons également accompagné GRTgaz dans la mise en place les infrastructures (as code) dans Amazon Web Services et la mise en œuvre des pipelines permettant ainsi la construction et le déploiement des applications modifiées sur l’infrastructure Amazon Web Services .

GRTgaz nous a également sollicités afin d’expérimenter, sur une période de 6 mois, la possibilité de confier à un seul acteur les services de support, de maintenance et d’exploitation sur ce même périmètre applicatif.

« Nous avons contribué à casser les silos grâce au cloud en utilisant ce que le DevOps peut apporter pour être responsable de bout en bout de l’application »

Brice Meyer, Partner

GRTgaz et onepoint souhaitaient ainsi démontrer :

Une augmentation de la fréquence des releases / amélioration du time-to-market :

  • Des MEP à fréquence rapprochée pour le flux release (selon vélocité cible des équipes de développement)
  • Des MEP on-demand pour les correctifs et évolutifs « bloquants »

L’automatisation et la gestion préventive des incidents par le monitoring mis en place et les scripts de récupération automatique (donc théoriquement, à périmètre iso, moins d’incidents déclarés par les opérateurs support)

Une simplification des processus de gestion, notamment du processus de gestion des changements

En partant de ces objectifs, onepoint a proposé de mettre en œuvre un socle technique ainsi qu’un cadre de pratiques adapté et a décrit la démarche de bascule de l’exploitation des applications.

Dans le cadre de la Fabrique Technologies Dynamiques, l’expérimentation s’inscrit dans une démarche de co-construction et de co-pilotage. Selon ce modèle, les équipes GRTgaz et onepoint se sont alignés sur les mêmes objectifs, dans un cadre de transparence et de collaboration étroite.

Pérennisée sur le périmètre initial, elle a permis d’acter le transfert de responsabilités du Run « Ops » vers les équipes onepoint.

Cette expérimentation a donc conduit les responsables applicatifs et les responsables infrastructure à se rapprocher, posant les premières briques du chantier DevOps Transverse DSI auquel nous contribuons depuis le second semestre 2019.

En orchestrant les équipes sur des nouvelles plateformes Amazon Web Services et DevOps, c’est un nouveau paradigme sur l’engagement bout en bout sur l’application qui s’est ainsi créé, cassant les modèles connus depuis des années où études et infogérants diluaient la responsabilité.