09 juin 2021

2min

Le Design Fiction au service de la transformation durable

La crise actuelle nous rappelle brutalement que nous vivons actuellement bien au-delà des limites physiques de l’environnement.

A quoi ressemblerait notre quotidien si nous vivions dans le respect des ressources de notre planète ? Comment organiserions-nous nos foyers, nos communautés, nos territoires ? Dans quelle mesure les organisations peuvent-elles déclencher des transformations dans nos modes de vie, de consommation et de travail pour inspirer des changements à impact positif ?

Pour appréhender l’ampleur des défis environnementaux du XXIeme siècle, le Design Fiction permet de comprendre et de façonner de multiples futurs possibles : afin de concevoir les produits, services et modèles économiques de demain dans un monde de plus en plus incertain.

« En rupture avec les exercices probabilistes qui dominent toute réflexion sur l’avenir, cette approche permet aux organisations de maquetter et de tester leurs futurs pour ainsi prendre de meilleures décisions quant aux orientations à venir. »

Martin Lauquin, Creative Strategist

Combiner approches académique et approche créatives

Au travers d’un électif de 30h co-dirigé par Martin Lauquin, Valentina Carbone et Aurélien Acquier, dans le cadre de la Chaire Economie Circulaire et Business Models Durables de l’ESCP, 40 étudiants ont eu l’opportunité de travailler au contact de prospectivistes et de designers de renom afin d’explorer, d’expérimenter et de créer des futurs plus durables et souhaitables. Sous la forme d’ateliers de design fiction, les étudiants ont généré plusieurs projections, en vue de susciter un débat sur le caractère préférable des différents choix représentés.

Une première édition sur le futur des Océans

Comment les organisations peuvent-elles consommer de façon plus intelligente, tout en protégeant la ressource la plus précieuse de notre planète, l’eau, face aux menaces que constituent la surconsommation, les déchets plastiques et la pollution ? La première édition de ce programme a permis d’explorer des hypothèses d’avenir pour interroger le futur proche et contribuer à questionner les impacts du changement climatique sur les océans. Ces démonstrateurs ont été présentées à un auditoire constitué de différentes personnalités, telles que Françoise Gaill, coordinatrice du comité scientifique de la Plateforme Océan et Climat.

D’autres thématiques de transformation responsable et durable seront explorées lors des prochaines saisons du programme.

Martin Lauquin

Creative Strategy & Innovation