19 juillet 2021

2min

L’informatique quantique, une révolution !

« Quiconque n’est pas choqué par la théorie quantique ne la comprend pas. »

Niels Bohr

L’informatique quantique est au cœur des débats technologiques actuels.  Elle entraînera vraisemblablement une innovation de rupture, révolutionnant nos outils dans des domaines aussi variés que la cybersécurité ou la modélisation de nouvelles molécules…

Face à ce constat, acteurs privés et gouvernements se lancent dans des politiques d’investissement ambitieuses. En témoignent l’annonce en janvier 2021 par le Président de la République d’un « Plan quantique » d’1,8 milliard d’euros sur 5 ans1 et la course à la suprématie quantique dans laquelle sont engagés la Chine et les États-Unis.

Pour les non-initiés, l’informatique quantique demeure une notion nébuleuse. Difficile à comprendre, car elle repose sur les principes contre-intuitifs de la mécanique quantique, branche de la physique qui s’intéresse à l’infiniment petit. En appliquant ces principes, il est possible de dépasser les limites de l’informatique classique et concevoir des processeurs d’un nouveau genre permettant, pour certains types de calculs, des performances exponentiellement plus rapides.

Mais l’informatique quantique n’en est qu’à ses débuts et les défis restent immenses. 

Appréhender les bénéfices et les risques de cette technologie est essentiel pour comprendre ses impacts futurs, et donc opter pour les bons choix aujourd’hui. D’où la nécessité de s’intéresser aux principes, aux applications industrielles et aux enjeux de puissance et de souveraineté de l’informatique quantique. 

Photo de Nicolas Gaudemet

Nicolas Gaudemet

Partner, Secteur Public, Services, Medias & Telecom, Data.IA & Strat op