Date de publication : 14 juin 2021

Temps de lecture estimé :  8 min

L’innovation au service de l’efficacité des projets et du bien-être des collaborateurs

En tant qu’architecte de la transformation des entreprises, onepoint met le bien-être et l’efficacité du collectif  au centre de ses objectifs. Afin de répondre aux problématiques projets, le groupe choisit de mettre en avant le design global : processus intellectuel créatif, pluridisciplinaire et humaniste.

Onepoint accompagne chacune et chacun dans l’application de ces solutions innovantes dans leur quotidien, ce qui leur permet de booster leur innovation et d’être plus efficace. Claire Etienney, designer spécialisée en méthodologies innovantes chez onepoint à Bordeaux, nous en parle dans cet article.

Qu’est-ce que l’innovation, le design thinking, la gamification ?

L’innovation, une composante majeure de notre culture d’entreprise

Aujourd’hui, l’innovation n’est plus limitée à la création de nouveaux produits ou services.  Ses champs d’action sont bien plus vastes et ont un impact sur toutes les sphères de l’entreprise.

Onepoint a toujours mis l’innovation au cœur de ses procédés et de ses recherches. Il était donc évident pour le groupe d’avoir intégré cette notion au quotidien de ses collaborateurs afin d’améliorer leur bien-être et leur efficacité, en mettant en place des méthodes issues du design qui bousculent les usages. La force de onepoint réside dans le fait d’inclure des profils aux expertises pointues au sein même de ces méthodes innovantes.

Le design thinking, accélérateur de projet

En appliquant la façon de penser et les méthodes de travail des designers, le design thinking a pour ambition de favoriser l’innovation dans les entreprises. A mi-chemin entre le raisonnement analytique et intuitif, c’est un format collaboratif exploitant le processus de co-créativité pour élaborer, inventer, unifier, prototyper et tester à plusieurs.

Précurseur en la matière, onepoint a pris le parti d’instaurer cette philosophie à ses méthodes de travail depuis plusieurs années : elle est en effet utilisée en interne à travers différents projets. Pour cela, onepoint s’est dotée d’experts design, comme Claire Etienney. “Ma mission est d’impulser la co-construction entre les membres d’une équipe pour tirer le meilleur de l’intelligence collective. On peut penser le temps de travail comme quelque chose qui se conçoit, en se focalisant sur l’amélioration de l’expérience collaborateur et en proposant des formats innovants.

Le design thinking se base sur la compréhension du problème, ses solutions possibles, la réalisation de prototypes et de tests puis l’intégration des mécanismes. Tout ça en réunissant l’ensemble des métiers du projet concerné afin de performer collectivement.

« Mon rôle est de réunir toutes les équipes travaillant sur le projet et d’arriver à les faire penser différemment, en les mettant à la place de l’utilisateur final. Cela permet de constater rapidement les différents problèmes d’usages rencontrés. »

Claire Etienney

Pour faire bouger les lignes de pensées, la forme de travail joue un rôle déterminant. C’est pourquoi le design thinking fait appel à des outils empruntés aux designers qui apportent une dose d’imagination et d’innovation. Les design thinker animent des ateliers à l’aide d’une vaste palette d’outils visuels et interactifs. Infographies, cartographies, schémas partagés par tous sur papier ou outils comme Miro ou Klaxoon, permettent de mieux évaluer un élément bloquant et facilitent la communication entre les participants.

La gamification pour renforcer la cohésion d’équipe et le bien-être au travail

La gamification est un outil permettant de mettre l’expérience utilisateur au cœur des procédés. Les mécanismes du jeu créent un fort engagement des participants grâce à une expérience inédite. La gamification contribue ainsi à améliorer le bien être au sein de l’entreprise en renforçant la cohésion et le travail collectif et en boostant la motivation, la productivité et la performance d’un projet.

Claire explique comment elle l’intègre dans les projets : “Nous avons souhaité explorer  le sujet de la culture d’entreprise afin de renforcer le sentiment d’appartenance au sein de onepoint et chez nos propres clients. Pour avancer sur ces concepts complexes et abstraits à la fois, j’ai fait appel à la gamification. L’enjeu était de faire s’exprimer librement les collaborateurs sur ce que représente concrètement la culture d’entreprise pour eux. Avec l’aide de notre doctorante en psychologie du travail, Juliette Massart, j’ai créé un jeu de rôle, dans lequel les participants peuvent témoigner librement sur les différents aspects de la culture d’entreprise, qu’ils rencontrent au fur à mesure que le jeu avance. C’est un univers unique, sans frein pour s’exprimer, pour débriefer et en tirer des plans d’actions pour l’entreprise.

Les bénéfices apportés aux collaborateurs

En faisant vivre des expériences inédites de travail, onepoint apporte une réponse profonde aux problématiques d’un projet mais également de nombreux bénéfices à l’ensemble de ses équipes, notamment en enrichissant leurs compétences.

Le pouvoir du collectif

Intégrer des formats différents, basés sur le collectif, permet de s’enrichir, d’ouvrir son esprit et d’améliorer la compréhension des autres postes de l’entreprise. Sur cet aspect, le design d’entreprise participe de manière importante au bien-être des membres d’une équipe qui se sentent impliqués, écoutés et compris.

Le partage des expertises

La force du collectif réside également dans le partage d’expérience. Travailler en collaboration avec des experts dans un domaine précis apporte des connaissances précieuses. Certains profils ne se seraient jamais rencontrés dans un schéma classique, ils n’auraient jamais pu bénéficier de leurs expertises respectives.

Pour Claire, la possibilité d’apporter des expertises dans ce processus collectif est une vraie force de onepoint : “Avec onepoint, on peut intégrer des profils aux spécificités pointus, comme des UX/UI designers, des développeurs cloud et devops, des product managers agile, des experts du marketing ou encore des chercheurs en bien-être au travail, en intelligence artificielle et en sciences cognitives à ces formats de travail collectif, ce qui est assez rare ! Cela nourrit l’ensemble des participants et la créativité du projet.”

Dans le cadre d’une collaboration, les talents de onepoint sont intégrés aux équipes partenaires. Ces dernières bénéficient de tout leur savoir et sont poussées à se dépasser. Une valeur ajoutée significative dans l’accélération d’un projet.

De nouvelles méthodes de travail

L’objectif de onepoint est de faciliter la reproduction de ces nouvelles méthodes de travail au sein des organisations. En s’intégrant de manière quotidienne, ces processus livrent tous leurs avantages. Ils ont notamment la capacité de faire performer les équipes à distance, un atout considérable en période de crise sanitaire.

Pour onepoint localisé partout en France et autour du monde, améliorer le travail des équipes éloignées est un enjeu depuis plusieurs années. Tel est le cas dans le cadre du partenariat entre onepoint et Crédit Mutuel Arkéa, dans lequel les équipes sont séparées par des centaines de kilomètres entre Brest et Bordeaux. Un contexte distanciel dans lequel l’échange entre les personnes doit être encouragé. Claire, qui travaille sur ces sujets, explique ce qu’elle a mis en place : “Pour y remédier, nous avons créé, avec Alexandra Delmas, chercheuse en science cognitive, un jeu à distance inspiré du “qui-est-ce” ou deux équipes s’affrontent. Les participants doivent retrouver leurs collègues en échangeant et apprenant à se connaître. Une solution qui rencontre un succès auprès des managers, directeurs et collaborateurs qui l’ont testé tant pour apprendre à mieux connaître ses coéquipiers que par son côté ludique vécu comme une bouffée d’air en cette période de télétravail.”

Le gain d’efficacité sur les projets

Au-delà des bénéfices apportés à l’humain, adopter le design d’entreprise permet de gagner en efficacité sur les projets.

Gain de temps

Le simple fait de changer ses procédés en prenant d’abord le temps de penser de manière collective permet de consolider un projet plus rapidement.

Claire explique : “Dans le cadre de la création d’un festival e-learning réunissant de nombreux contributeurs d’un siège et de ses nombreuses filiales, je suis intervenue pour trouver un moyen de faciliter les échanges et de co-construire ce festival international. Nous avons impulsé l’idée d’un bâton de relais où des équipes distantes devaient se renvoyer la balle sous forme d’idées constructives, de messages, de vidéos, de surprises pour nourrir l’autre équipe, le tout sur une dizaine d’ateliers. Ces temps de co-construction ont permis de posséder une base solide concernant les enjeux de chaque pays participant et de faire gagner un temps précieux aux organisateurs.”

Gain en créativité

Lorsque la problématique doit se résoudre rapidement, le design thinking peut avoir recours au design sprint. Inspiré des méthodes Agiles, il permet d’imaginer et de tester une solution grâce à un prototype et des retours utilisateurs en seulement 5 jours.

Le design sprint a permis de répondre très concrètement à une problématique d’expérience utilisateur rencontrée par un client qui devait revoir sa démarche éditique. Le premier jour nous rassemblons les équipes autour des problématiques rencontrées par leurs clients via des vidéos et témoignages pour aligner tous les métiers vers l’objectif à atteindre. Dès le lendemain les premiers prototypes de mails et chartes rédactionnelles étaient conçus. En quelques jours, les équipes avaient produit un ensemble de livrables concrets permettant de lancer un projet d’ampleur sur une base de compréhension commune ” raconte Claire.

Gain en fluidité

Le design fait ressortir les blocages à tous les niveaux y compris ceux organisationnels. De nombreuses entreprises inhibent leur innovation à cause d’un manque de communication ou d’une organisation trop figée. C’est précisément à cet endroit que les procédés doivent être bousculés à l’aide des méthodes design, afin de fluidifier les échanges et accélérer les projets.

En tant qu’expert dans les transformations des organisations, onepoint stimule l’ensemble de ses équipes à adopter une philosophie d’innovation dont les résultats présentent des avantages considérables, qui jouent sur leur différenciation concurrentielle. Au-delà d’un levier stratégique, cette pensée renferme des possibilités créatives extraordinaires, qui peuvent être au service d’une transformation de plus grande envergure : l’environnement. Comme l’illustre Claire Etienney : “Je suis persuadée que le travail collaboratif et les méthodes inspirées du design seront les clés de voûte pour les grands enjeux de transformations environnementales à venir de nos clients pour lever les blocages, changer les process et fédérer autour de nouvelles visions”. Un plan ambitieux et fédérateur où les impacts positifs de chacun peuvent être repensés pour plus de durabilité.